Archives pour l'étiquette Terminales

Projet Artististique

Les terminales ont réalisé des totems dans le cadre de leur cours d’ESC. Il s’agissait pour eux de monter un projet artistique de A à Z, sous la direction de Jean-Yves André, artiste-peintre. Les élèves ont tout d’abord dû IMG_1100[1]poncer des tuyaux de canalisation, avant de les peindre et de les vernir. Jusqu’à présent les totems ont été exposés dans le hall de l’établissement pour les portes ouvertes, mais ils seront très bientôt installés à l’extérieur pour décorer l’entrée du lycée. Il faudra pour cela couler des dalles en béton.  Un groupe de quelques élèves devait réaliser les totems  pour décorer l’établissement pendant les portes ouvertes.

Anaëlle et Alicia

Initiation aux premiers secours

Nous sommes actuellement en terminale bac pro services aux personnes et aux territoires au lycée du Cleusmeur à Lesneven. Nous devons réaliser une action auprès d’un public. Pour cela nous devons monter un  projet. Nous avons choisi de faire une initiation aux premiers secours mais aussi de faire visiter la caserne des pompiers. Nous devons mettre notre projet en place, prendre contact avec des partenaires susceptibles d’accepter notre projet, effectuer notre action et contacter la presse le jour de l’action.

secourismae2

Public visé : Une classe de CM2secourisme1
A l’école de l’Argoat : Initiation aux premiers secours :
.
Protection des personnes
.
Alerte des secours
. Brûlures
. P
laies (sans saignement abondant)

  •  A la caserne :
    .
    Visite de la caserne des pompiers avec un ou plusieurs pompiers.

    pompiers

    Retour a l’école :
    .
    Questionnaire bilan
    .
    Goûter

Chloé, Margaux, Alexia & Annaëlle

 

Les troubles « Dys »

Dyslexie et dysphasie expliquées aux collégiens

dysphasieQuatre lycéens en classe de terminale Sapat ont réalisé une action professionnel-le qui consistait à informer les élèves de 6ème et 5ème de Saint-Jean-de-le-croix du Relecq-Kerhuon sur la dysphasie et la dyslexie. « Nous avions autour de nous deux personnes présentant ces troublent, qui concernent environ 7% de la population, soit 4 620 000 personnes ! » expliquent les 4 lycéens du Cleusmeur.

« Certains jeunes ont du mal à s’intégrer à l’école, et dans la société, ce pourquoi nous souhaitions faire connaître ce qu’on appelle les « Dys » pour dysfonctionnements. »

Les « Dys » se manifestent de plusieurs façons. La dysgraphie est un trouble de l’apprentissage et de l’utilisation de l’écriture et du dessin. La dyspraxie, un trouble affectant l’exécution de gestes de la vie courante. La dyscalculie, un trouble d’apprentissage du calcul et des notions numériques. La dysphasie, un trouble de l’apprentissage de la lecture. La dysorthographie, un trouble de l’apprentissage de la grammaire et de l’orthographe.

Face à ces difficultés, des aménagements peuvent être envisagés dans le cadre scolaire, à travers le Projet d’Accueil Individualisé (PAI) ; le Projet Personnalisé de Réussite Educative (PPRE) ou encore le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS).